Projet Salam My Droug top départ!!

Publié le par Samir Azzimani

departpatinoirerabatSi je vous disais qu’un match ne se perd que lorsque le coup de sifflet final retenti…. Cela vaut aussi dans la vie de tous les jours.
Après toutes les promesses non tenues et des doutes, le projet voit enfin le jour. Les visas sont faits en un temps record et les billets d’avion sont pris de justesse, la veille pour le lendemain. Un pari fou, surtout lorsque l’on sait que l’avion est plein à craquer.
Le départ se fait depuis la patinoire de Rabat. Les parents sont venus et apportent leur soutien logistique et personnel pour nous emmener à l’aéroport. Tous mettent la main à la patte pour que leurs enfants puissent se rendre en Russie.
Arrivée à l’aéroport, l’excitation est à son comble. Après 5 h de voyage nous arrivons à Istanbul. La nuit est déjà là et nous patientons 3 heures. Le temps d’un café et c’est reparti pour le deuxième vol pour Sochi.
A notre arrivée,  vers 4h30 du matin, Dimitri Lazarev, le Directeur des sports de la ville de Sochi, nous attend avec une navette qui nous emmène dans un petit hôtel typique russe et très familial. Nous avons une belle vue sur la mer.
Le soir de notre arrivée, nous enchaînons par un bowling avec le Directeur des sports et son assistante Anastasia. La télévision est au rendez-vous.smdtv
Le lendemain, Dimitri Lazarev, Anastasia et une autre Anastasia nous attendent en bas de l’hôtel. Ils sont venus avec une voiture officielle et une navette VIP car nous sommes invités à la cérémonie d’ouverture de la patinoire olympique de Sochi et de la compétition qui est la finale du Grand Prix des 6 meilleurs patineurs juniors et séniors du monde. Pendant 4 jours, un peu plus de 10 nations s’affrontent dans la grâce et les prouesses techniques du patinage artistique et de la danse sur glace.
Personnellement moi et le patinage ce n’était pas trop ça… mais il faut vraiment voir les patineurs en action pour bien apprécier ce sport. Je verrais désormais ce sport différemment.
Le groupe de jeunes lui est complétement hypnotisé par ce spectacle. C’est par ailleurs grâce au travail de toute une équipe de la patinoire de Rabat dirigé par Nicolas Salicis (ancien patineur de haut niveau de l’équipe de France) et des accompagnateurs du groupe : Asmae Samri Salicis (première femme athlète patineuse marocaine à participer à une compétition internationale pour le Maroc) et Abdou, tous deux entraineurs et fins commentateurs que les enfants ont pu apprécier le spectacle. 
Les journées se suivent et les énormes bouchons de la ville, nous empêchent de respecter notre planning de la journée.
Nous réalisons de belles visites à l’aquarium de Sochi (le plus grande Russie), à Arroune (une tour avec vue imprenable sur le paysage de Sochi) …    


GrandPrix1.jpg

Aquarium.jpg

 

 

Le samedi, nous sommes une nouvelle fois invités au Grand prix de patinage, cette fois c’est la grande finale. Le groupe de jeunes met une ambiance du tonnerre et secoue fièrement le drapeau marocain et les petits drapeaux russes. Dimitri et Anastasia nous présentent à leur famille. Les enfants de Dimitri se lient d’amitié aux jeunes du groupe et moi et la mère d’Anastasia nous apporte un jolie cadeau à déguster : des beignets à la pomme de terre et autres épices, d’un délice tel que tout le groupe s’empresse de les terminer. Abdou et Asmae et moi sommes invités par Dimitri à rejoindre le reste de sa famille en loge VIP. Au menu, confort total et gâteaux délicieux.
La compétition bat son plein et les larmes de joie des jeunes me remplissent d’émotion….
Entre temps, Vladimir Poutine, le Président de la fédération de Russie fait son entrée dans sa loge. Celle-ci fait face à nous. Et  il est certain que son attention a du se porter sur nos jeunes fougueux fervents supporters des patineurs français et russes.GrandPrix2.jpg
Le lendemain dimanche 9 décembre 2012, nous visitons Rosa Khoutor la station de ski des Jeux Olympiques, nous sommes là encore traités comme des VIP. La télécabine est ouverte pour nous et seulement pour nous ma « marokanski délégation » comme ils disent, et les jeunes s’en donnent à cœur joie, ce n’est pas tous les jours qu’ils prennent une télécabine.
 Yves Dimier, ancien grand champion de ski français et responsable de l’organisation du ski alpin des Jeux quitte la compétition du saut à ski pour venir nous rejoindre. En haut du sommet de la station la neige est là et les jeunes en profitent pour se faire leurs batailles de boule de neige.


rosa-khutor1.jpg

 

Yves en profite pour expliquer aux jeunes pas mal de choses sur le ski et me donne des indications pour le Super-G, le Géant, et le Slalom.
Aujourd’hui j’ai attrapé une belle intoxication alimentaire et apparemment quelques-uns du groupe aussi.
Demain une nouvelle journée…
A bientôt,
Samir

Commenter cet article