44eme/103 avec le dossard 98

Publié le par Samir Azzimani

Apres une premiere manche decevante mais tres difficile avec plus de 50€ courreur au rebu j'ai du me battre contre la piste la meteo et surtout mon stress.
Arrive en bat j'ai presque eu honte de ma prestation.
J'ai beaucoup penser a vous, tous ceux qui m'ont soutenu a mes amis, mais par dessus tout a ma mere qui pour la premiere fois devait etre devant sa tv pour regarder son gamin realiser son reve.
Au depart de la deuxieme manche. j'ai vu, revue et tourne en boucle le tracer.
entre temps avec mon coach didier, on s'apercois que le bout de ma spatule est casse je stresse encore plus car je flippe que le ski s'accroche a une porte. On trouve un technicien et bon arrange ca.
j'arrive sur le portillon de depart.
le gars au depart me dit " ready" ....
je ne pars pas de suite car j'essaye d'evacuer mon streesse. mais j'ai pas ineret de trainer.
ensuite il cris "go"
la je pousse un gros cri de guerrier ert je commence a attaquer les premiere portes. comme le film que je m'etait fait lors de la reconaissance.
ca va vite , tres vite et boom je suis a deux doigt de sortir. je me bat dur je prends des risques car il etait hors de question de m'arreter comme en premiere manche.
gauche droite enfilade je prends le rythme. a la sorti de la banane (un grand virage avec deux porte d'afiller) je manque de derailler. je mets un gros coup d'appui qui m'envoi vite de l'autre cote associer a un petit saut volontaire je continue. c dure, la neige est bizar, mais surtout les trou....
j'arrive devant la foule et la je mets les gaz jusqu'a la fin. je passe la ligne d'arrive et je pousse un gros crie de joie et de soulagement

Commenter cet article

Blue 05/03/2010 23:46


Salut Samir,
Pourrais-tu changer la couleur de ce texte stp et le mettre en blanc? On a du mal à lire en noir sur gris. Merci.